Retour à la première page du siteQui suis-je ?Déjà réalisésMon programmeJ'admire
 
  Le

   


Bienvenue à tous sur mon site internet !

Donnez-moi quelques minutes pour vous convaincre !

Le 25 mai prochain est une date importante. Nous voterons pour les élections européennes, législatives et régionales.

Ces élections  seront historiques. Elles choisiront les équipes qui mettront en œuvre la 6ème réforme de l’Etat. Des choix stratégiques doivent être posés afin de préserver l'avenir des Bruxellois. Le sort de Bruxelles est entre nos mains et de facto le sort de la Belgique

Il faut aux commandes un grand parti aux idées claires, capable de négocier (et non des petits partis qui doivent s’arrimer à un grand frère pour gouverner), ayant le sens des responsabilités, une force de propositions et surtout … des résultats. Actuellement la majorité gouvernementale à la région bruxelloise est composée du PS-CdH-Ecolo du côté FR. Il est temps de réveiller Bruxelles.

Bruxelles est une capitale exceptionnelle aux multiples atouts. On la compare volontiers à Washington ou Genève pour son rôle international majeur. La Région de Bruxelles-Capitale se trouve dans le top 3 des régions les plus riches d’Europe.

Bruxelles a un capital extraordinaire en termes économiques et d’emplois bien sûr mais aussi associatif, culturel,… dont les habitants ne bénéficient que trop peu.

Alors que des solutions (courageuses) existent. Depuis une quinzaine d’années en politique après avoir travaillé 10 ans dans le privé, j’ai petit à petit pris ma place au sein du MR et de l’équipe qui se présente à  Bruxelles. Je vous propose de mettre mon expérience, mon énergie et ma force de propositions au service de Bruxelles et des Bruxellois.

Merci pour votre attention et bonne lecture !

Anne-Charlotte d’Ursel

 





Chers amis,
députée bruxelloise depuis 2009 et conseillère communale à Woluwe-Saint-Pierre, je vous invite en quelques instants à prendre des nouvelles de mon action de terrain et réflexions.

 

Carte blanche dans la Libre

  

sur l'extension de l'euthanasie aux mineurs
et le manque de débat public sur cette question.
Peut-on justifier qu'un mineur soit capable de décider de sa mort ?
Le législateur doit se garder de tout empressement.
A lire en cliquant ici.

 

Des chèques-langues mal distribués

 
  

Par an, 7.000 chèques sont attribués par Actiris pour un montant de 9 millions d'euros. Seulement 7.000 ? Cela parait bien peu pour la députée Anne-Charlotte d'Ursel qui interpellait dernièrement la Ministre de l'emploi sur cette question. 3 millions en 2004, 9 millions en 2013. Un puits sans fond. A qui s'adresse ces chèques ? "Aux demandeurs d'emploi qui en font la demande" répond la ministre. Il n'y aurait donc que 7.000 chômeurs sur les 108.000 que compte la région bruxelloise qui en ont besoin. Aberrant quand on sait que 90% des entreprises bruxelloises recherchent des candidats multilingues alors que seulement 8,1% des chercheurs d'emploi affirment avoir une bonne connaissance de l'autre langue nationale. Le MR veut un test de langue obligatoire pour tous les demandeurs d'emploi pour pouvoir les orienter vers le bon opérateur qui leur dispensera des cours de langues et pour revoir le mode de distribution de ces chèques qui actuellement pour une partie d'entre eux participe de l'effet d'aubaine.

 

Le bilinguisme maintenant !

  

Développer systématiquement les écoles en immersion à Bruxelles. Cela tombe sous le sens dans notre capitale multilingue. Seulement aucun accord de coopération entre les deux communautés flamande et française n'a été scellé jusqu'à aujourd'hui. Et pourtant des possibilités existent. Anne-Charlotte d'Ursel a interpellé le Ministre-Président de la Commission communautaire française (Cocof) Christos Doulkeridis pour faire avancer ce dossier sur une compétence dont dispose la Cocof: Développer l'immersion dans les écoles dont elle est le pouvoir organisateur, entr'autres les écoles techniques et professionnelles qui préparent à des métiers en contact avec la clientèle (la restauration, l'hôtellerie, le tourisme,...).

 

Fix my STIB

 
  

Anne-Charlotte d'Ursel a déposé une proposition de résolution pour demander à la Stib de développer une application pour smartphone ou via son site internet sur le modèle de fix my street pour rendre compte de dégradation du mobilier, malpropreté, problème de sécurité (dalle descellée,...) dans les stations de métro mais aussi aux arrêts de tram et de bus. Aujourd'hui soit on doit s'adresser au customer care en envoyant un courrier, en téléphonant ou bien il faut trouver du personnel de la STIB en station... Plus simple, plus rapide et plus efficace, tel est l'objectif poursuivi. A la STIB de dispatcher les remarques à l'opérateur responsable soit elle-même, soit les communes, soit Clear Channel soit JC Decaux, soit la région. Plus moyen de se relancer la responsabilité.

 

Rachida Dati à Woluwe-Saint-Pierre

  

Organisée par le MR de la commune, c'est une conférence très intéressante à laquelle nous avons assisté au Musée du Tram dans une salle bondée à craquer. Thème du jour : les défis de l'intégration et de l'immigration. L'ancienne Garde des Sceaux est revenue sur son parcours personnel difficile. Elle a ensuite répondu à de nombreuses questions, avec fougue et clarté nous rappelant le Nicolas Sarkozy de 2007. Un discours revigorant!